À propos de nous

L’industrie canadienne de la chimie, dont la valeur s’élève à 58 milliards de dollars, transforme des matières premières en composantes nécessaires pour fabriquer les plus de 70,000 produits qui maintiennent notre qualité de vie.

Cette campagne est dirigée par :

Les plastiques ont beau faciliter notre mode de vie moderne, leur place est dans l’économie et non dans l’environnement

Les plastiques dans l’économie Canadienne en croissance

Plus de 95 % de tous les produits fabriqués dépendent de la chimie, et plusieurs sont fabriqués avec des résines plastiques. Les plastiques sont essentiels à notre avenir durable, qu’il s’agisse des éoliennes et des panneaux solaires, des véhicules et des matériaux de construction, ou des emballages qui nous permettent de nourrir le monde entier.

Par contre, ces produits qui facilitent notre mode de vie moderne n’ont pas de place dans nos eaux ni dans l’environnement. À l’heure actuelle, le Canada ne recycle que 10 % des plastiques.

Nous pouvons et nous devons faire mieux

 

Leaders de l’industrie

L’ACIP et l’ACIC ont annoncé des objectifs ambitieux qui soulignent l’engagement de leurs membre pour un avenir sans déchets plastiques: 100 % des emballages en plastique soient réutilisés, recyclés ou récupérés d’ici 2040, et 100 % des emballages en plastique soient recyclables ou récupérables d’ici 2030.

Nos membres s’engagent à développer une démarche de traitement de déchets plus durable à l'aide de conceptions plus durables, de technologies de recyclage novatrices et en travaillant en lien avec tous les paliers de gouvernement.

Ils mènent la charge alors que les autres poursuivent le débat.

Le Canada doit élaborer une stratégie nationale pour le traitement des déchets.

Nous appuyons La stratégie pancanadienne visant l’atteinte de zéro déchet de plastiquel

Mais nous sommes persuadés qu’on peut faire mieux. En ce moment, il n’y a aucune politique en place ni aucun outil législatif qui porte une attention particulière et efficace sur les déchets plastiques. Voilà pourquoi nous croyons que le Canada devrait mettre en œuvre les mesures législatives portant sur une économie circulaire pour les plastiques qui laisse place au Plan d’action pancanadienne visant l’atteinte de zéro déchet de plastique (phase 1) de la CCME et qui traite de façon particulière et efficace les déchets plastiques.

La LCPE n’est pas le bon outil!

 

En utilisant la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (LCPE) pour déclarer les matières plastique hygiéniques et sûres en étant toxiques, les objectifs de “zéro déchets” du Canada seront plus difficiles à réalisés. Il nous faut une stratégie qui porte une attention particulière et efficace sur les déchets plastiques.

Ce que nous proposons :

Responsabilité élargie des producteurs

Tout commence par une Responsabilité élargie des producteurs (REP) conçue et menée par les membres de l’industrie.  Cela permettra: 

  • d’éliminer la confusion qui règne autour de ce qui peut être recyclé

    Increase collection rates

  • d’augmenter les quantités récupérées

  • développer des débouchés pour le contenu recyclé

  • réduire les coûts

Soutien à

l’innovation

En soutenant les innovations, nous pouvons :

  • S’assurer que TOUS les produits en plastique soient conçus en vue de leur longévité, leur réutilisation et leur recyclabilité.

  • Apporter du soutien aux innovations de recyclage chimique nouvelles et émergentes

Infrastructure agrandie

Afin de pouvoir récupérer TOUTE la valeur générée par les plastiques usés, l’infrastructure de recyclage canadienne devra être agrandie. Cela inclut des investissements dans:

  • les systèmes de récupération et de tri avancés

  • les initiatives de recyclage et de valorisation avancées, notamment le recyclage mécanique et chimique

  • l’élimination des obstacles réglementaires

L’interdiction des produits à usage unique pourrait porter les consommateurs à croire qu’ils font un effort à court terme, mais nous devons examiner le cycle de vie d’un produit dans son ensemble. Si l’article de remplacement du produit en plastique est pire pour l’environnement à long terme, cette solution n’est pas viable.

Une approche axée sur le cycle de vie

Laissez votre député(e) locaux savoir que vous supportez le plastique du future!

 

En savoir plus

Plastics report cover image.jpg
circular economy infographic.jpg