Initiative Circular Great Lakes : bâtir un futur sans déchets

Le Council of the Great Lakes Region (conseil de la région des Grands Lacs) a récemment lancé Circular Great Lakes, une initiative régionale visant une gestion plus durable des matières post-consommation, à commencer par les déchets plastiques. Circular Great Lakes travaillera de concert avec l’Alliance to End Plastic Waste, les entreprises membres et les parties intéressées de toute la région pour créer une stratégie d’économie circulaire pour les plastiques et ouvrir la voie à des actions ciblées et à des partenariats dans les cinq prochaines années.


Les Grands Lacs, qui forment la plus vaste étendue d’eau douce sur la planète, sont une merveille naturelle. Dans cette nature prestigieuse, personne ne veut retrouver des bouteilles en plastique en se promenant à Sandbanks Beach ou donner un coup de rame dans des emballages de plastique en kayak sur le lac Huron. Des plastiques post-consommation pénètrent pourtant chaque année dans les Grands Lacs depuis les États-Unis et le Canada. Or, la solution ne consiste pas à transporter tous ces déchets plastiques vers un site d’enfouissement. Le Council of the Great Lakes Region considère plutôt le plastique post-consommation comme une matière pouvant être intégrée dans une économie circulaire plus vaste afin de ne jamais se transformer en déchet.


Photographie et montage par Michael Courier, musique de Sergey Cheremisinov.


Le Council of the Great Lakes Region (CGLR) a récemment lancé Circular Great Lakes, une initiative régionale qui se veut un moteur de changement systémique pour boucler la boucle du cycle de vie des plastiques et abandonner le modèle « prendre, fabriquer et jeter ».

Circular Great Lakes tient compte des 85 millions de personnes qui habitent la région et des secteurs hautement intégrés et des chaînes d’approvisionnement qui y font vivre le commerce et l'activité économique. Dans l’objectif d’unir davantage les principaux acteurs et dans le cadre d’un protocole d’entente avec le CGLR, Circular Great Lakes s’associe à l’Alliance, un organisme à but non lucratif qui collabore avec des décideurs, des organisations non gouvernementales et des collectivités du monde entier, pour s’attaquer au problème de l’élimination des déchets plastiques dans la nature. Cette année, Circular Great Lakes a également retenu les services de RRS, un cabinet d’experts-conseils en recyclage et durabilité, pour effectuer une analyse indépendante des écarts dans les domaines suivants : collecte, transformation, marchés finaux, éducation et mobilisation, politiques à l’appui et financements publics-privés.


Circular Great Lakes et l’Alliance s’entendent sur les priorités :


1) Innovation : Transformer les circuits de récupération et les marchés finaux pour inclure une plus grande variété d’emballages de plastique, à l’aide d’infrastructures et de technologies de pointe.

2) Investissement : Utiliser les investissements des entreprises, du gouvernement et d’autres entités pour mettre à l’essai des solutions d’économie circulaire et les faire essaimer dans toute la région.

3) Action collective : Élaborer une stratégie et un plan d’action sur cinq ans pour une mise en œuvre régionale via une approche collaborative axée sur les six domaines clés présentés ci-dessus.


Des partenaires du secteur privé, dont des chefs de file de l’industrie comme l’American Packaging Corporation, Charter Next Generation, Dow, Imperial, Pregis Corporation et Rothmans Benson & Hedges, se sont déjà engagés à financer l’initiative. Plus de 20 partenaires du savoir issu du gouvernement, du milieu universitaire et du secteur à but non lucratif — comme Pollution Probe, Closed Loop Partners et le gouvernement de l’Ontario — soutiennent l’initiative et s’unissent pour lutter activement contre les déchets et la pollution plastique dans les Grands Lacs. En utilisant les constatations de l’analyse des écarts en cours, Circular Great Lakes se positionne comme le catalyseur de l’identification des projets transformateurs et de la mobilisation des investissements pour préserver une ressource vitale afin d’assurer un futur sans déchets plastiques pour les Grands Lacs.

12 views