Les plastiques soutiennent les objectifs de durabilité

Au cours des six dernières années, le Canada a travaillé avec diligence pour atteindre les objectifs adoptés dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies, un pacte visant à protéger la planète et à mettre fin à la pauvreté. Les objectifs comprennent la réduction du gaspillage alimentaire et l’augmentation de l’accès à des aliments sains et sûrs, la réduction du prix de l’énergie et des produits énergétiques, l’augmentation de l’égalité et la création d’une économie plus circulaire.


Les plastiques sont essentiels pour fournir au Canada un moyen d’atteindre chacun de ces objectifs, ainsi que nos propres objectifs en matière de climat et de durabilité. Les plastiques et les produits dans lesquels ils sont transformés aident le Canada à atteindre ses objectifs de durabilité tous les jours en fabriquant les produits les plus légers et les plus durables avec le moins de ressources possible. De plus, les produits en plastique, comparativement à d’autres matériaux, réduisent les émissions, ce qui favorise l’atteinte des objectifs en matière de durabilité et de climat.


Par exemple, les bouteilles fabriquées en plastique plutôt qu’en verre ont permis d’économiser des émissions équivalentes à l’ajout de 22 centrales électriques au charbon, selon une étude de l’Imperial College de Londres. Les analyses du cycle de vie (ACV), qui évaluent l’empreinte environnementale d’un produit depuis son approvisionnement jusqu’à sa fin de vie, ont révélé que les emballages en plastique, comparativement à toutes les options d’emballage traditionnelles, présentent des avantages environnementaux plus importants à chaque étape de leur cycle de vie, tant aux États-Unis qu’au Canada.

Si les ACV sont utiles pour comprendre l’impact environnemental complet des produits, il est crucial pour l’industrie des plastiques et les consommateurs de s’assurer qu’aucun plastique ne se retrouve dans l’environnement. L’industrie consacre du temps, des ressources et de la main-d’œuvre pour surmonter ce défi afin de s’assurer que l’attention et l’investissement dans les technologies de recyclage innovantes soient au premier plan pour atteindre les objectifs de durabilité. Pour compléter les efforts de recyclage, les entreprises canadiennes conçoivent également de nouvelles solutions d’emballage axées sur la durabilité en utilisant des plastiques recyclés et moins de ressources.


Michelin travaille avec Pyrowave, un recycleur de plastiques basé au Québec, pour commercialiser une technologie de recyclage de pointe qui augmentera le taux de matériaux recyclés dans les pneus et fournira un marché durable de fin de vie pour les pneus usés. En Colombie-Britannique, RecycleBC veille à ce que tous les contenants de lait soient recyclés en nouveaux contenants de lait. Des efforts comme ceux-là garantissent que les plastiques puissent être utilisés encore et encore dans différents secteurs et produits.


Winpak, un fabricant de plastiques basé au Manitoba, a récemment lancé ReFresh, une nouvelle gamme d’emballages alimentaires durables conçus spécifiquement pour être facilement recyclés avec les infrastructures de recyclage actuelles. L’additif RETAIN de Dow est également un élément de conception qui rend les emballages en plastique plus faciles à retraiter et à recycler.


L’industrie montre la voie en créant des conceptions et des technologies de recyclage novatrices qui permettent de garder tout le plastique dans l’économie et d’aider le Canada à atteindre ses objectifs de durabilité. Au lieu d’interdire les produits en plastique, le gouvernement devrait collaborer avec l’industrie pour faire en sorte que les plastiques restent dans l’environnement sans perdre une ressource qui aide à atteindre les objectifs de durabilité de notre pays.


0 views