3_CIAC_header_WasteFreeEconomy.png

Le plastique n’a pas sa place dans les sites d’enfouissement ou dans l’environnement. Sa place est dans l’économie.

Une économie circulaire
sans déchets 

Les entreprises qui produisent et utilisent du plastique sont déterminées à développer une économie circulaire sans déchets de plastique, où nous recevons la valeur maximale de chaque morceau de plastique par le recyclage et la récupération. Elles dirigent ce développement grâce à des conceptions de produits améliorées, un recyclage novateur et, surtout, à la collaboration avec tous les ordres de gouvernement. 
 


Une économie circulaire sans déchets de plastique est possible, et nous pouvons y arriver rapidement avec des solutions intelligentes qui optimisent la valeur de chaque morceau de plastique. 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour souligner leur engagement en faveur d’un avenir sans déchets de plastique, l’Association canadienne de l’industrie de la chimie et ses membres ont fixé deux objectifs ambitieux, mais atteignables : la réutilisation, le recyclage ou la récupération de 100 % des emballages en plastique d’ici 2040 et le recyclage ou la récupération de 100 % des emballages en plastique d’ici 2030. 

Pour atteindre ces objectifs, nous devons apporter des changements à nos technologies et à notre infrastructure. À l’heure actuelle au Canada, 86 % des plastiques post-consommation aboutissent dans des sites d’enfouissement, et ce, pour différentes raisons. 

  • Le tri des produits recyclables dans différentes localités est parfois inadéquat en raison du manque d’infrastructures pour la collecte et le traitement des articles afin qu’ils soient recyclés et récupérés.
     

  • En outre, les programmes de recyclage varient d’une collectivité à l’autre, ce qui fait qu’il est difficile pour les résidents de savoir ce qui peut être réellement recyclé.
     

  • Sans une approche cohérente et évolutive du recyclage, il est difficile d’établir des liens commerciaux suffisants entre les producteurs de matériaux recyclés et les industries qui peuvent utiliser ces derniers, comme les secteurs de l’automobile, de l’agriculture ou des soins de santé. 

Comprendre les solutions

Des solutions intelligentes et novatrices — axées sur le recyclage, la réutilisation et la récupération des plastiques — nous permettront de limiter ce que nous mettons dans les sites d’enfouissement, tout en augmentant la durée de vie économique des plastiques post-consommation quotidiens.

Ces solutions n’appartiennent pas à un lointain avenir : elles sont d’ores et déjà mises en œuvre. Nous avons été témoins de l’expansion de la collecte en bordure de rue de tous les plastiques, à l’utilisation de technologies de recyclage avancées et à la fabrication de nouveaux produits à partir de plastiques recyclés. L’industrie du plastique continue de mener la charge, mais elle a besoin du leadership et du soutien du gouvernement pour continuer de faire du Canada un pays à l’avant-garde du développement d’une économie circulaire sans déchets. 

Supporting Innovation
and Infrastructure

Advancements and expansions in our recycling infrastructure will enable Canada to recover value from all used plastics.

Les producteurs de plastique à l’avant-garde

Les possibilités de réutilisation des plastiques sont plus nombreuses lorsque nous appliquons des processus de récupération simplifiés et rationalisés. Dans certaines provinces, les producteurs de plastique financent ces initiatives, un modèle qui profiterait à d’autres régions du pays. 

Supporting Innovation
and Infrastructure

Advancements and expansions in our recycling infrastructure will enable Canada to recover value from all used plastics.

Soutien à l’innovation et à l’infrastructure 

Les progrès et l’expansion de notre infrastructure de recyclage permettront au Canada de récupérer de la valeur de tous les plastiques usagés.

À propos de nous

L’industrie canadienne de la chimie, dont la valeur s’élève à 58 milliards de dollars, transforme des matières premières en composantes nécessaires pour fabriquer les plus de 70,000 produits qui maintiennent notre qualité de vie.

Cette campagne est dirigée par :